IKEA s’était déjà illustré dans les mini-sites promotionnels très impressionnants avec Drömkök åt alla (et non, moi non plus je ne comprends pas…).

Et bien leur nouveau site continue dans la même lignée : Kom in i garderoben, que je traduirais au pifomètre par « Viens dans ma garde-robe ». Donc après les cuisines, c’est le tour des garde-robes. Et bien que je n’ai compris aucun des textes, cela ne m’a pas empêché de vouloir tout regarder.

Ces sites ne semblent exister que pour la Suède. Et je ne sais pas si IKEA étend ses campagnes aux affiches et aux spots télévisés. Par contre, je suis sûr d’une chose, c’est le but de ces campagnes. Car en montrant ces situations pleines de vie, IKEA cherche à briser l’image qui lui colle. Celle de produire des objets plats et sans vie, au nom imprononçable (enfin peut-être pas en Suède). Tous ces sketchs leur permettent de nous indiquer que leurs objets s’intègrent parfaitement à notre vie, et participent à la rendre plus agréable. Sachant cela, je ne comprends pas pourquoi ils n’étendent pas leurs campagnes à d’autres pays…

Mais tout ceci est sans importance. La vraie question étant : À combien leur est revenu la création de ces sites ?